PSYCHANALYSE ACTUELLE

Actuel de la psychanalyse 

« Le présent est un instant qui a de la chance »

 SÉMINAIRES DE PSYCHANALYSE ACTUELLE 2023 - 2024

_____________________________


INCIDENCES DU CONTEMPORAIN ET SUBJECTIVATION


Psychanalyse actuelle, association fondée 1987, propose de faire cette année, un mercredi par mois, à L’ENS, 45 rue d’ULM des soirées sur le thème « Rester particuliers ».

Elsa GODART, Simone WIENER, Annette WIEWIORKA, Bertrand LECLAIR, Lysiane LAMANTOWICZ, Laurie LAUFER, Benjamin LEVY et Isabelle FLOCH ont accepté, un mercredi par mois, d’octobre à mai, de partager leurs réflexions sur le sujet.


Séminaire Mensuel Ouvert à tous

1ere réunion le 18 octobre 2023, jusqu’à Mai 2024, un mercredi par mois,

à l’ENS, Salle Cavailles, de 21h à 23h

45 rue d’Ulm 75005 Paris 




Rester particuliers



Il y a le singulier, qui ne concerne qu'un seul sujet. Il y a l'universel, qui concerne tout le monde. Et puis, il y a le particulier, qui en concerne certains : quelques-uns, jamais tous, et jamais un seul.


Ce qu'en psychanalyse on nomme le symptôme est un « truc » particulier. À la croisée de l'intime et du collectif, un symptôme concerne davantage qu'un sujet unique : il ne se contente jamais d'être singulier. Pour autant, chaque symptôme échoue aux portes de l'universel, parce qu'il ne parle jamais à tout le monde.


Rester psychanalyste signifie demeurer particulier. Coller à ce qui ne concerne que quelques-uns. Ni un seul, ni tous.


Bien sûr, chacun peut sortir de l'analyse pour aller voir ailleurs : partir de la particularité du symptôme et se diriger vers la singularité absolue qu'expriment au mieux  la poésie, la littérature. Là, on trouve la voix unique, irremplaçable du sujet aux prises avec ce qui rend son expérience irréductible à toutes les autres. Ce singulier-là est inimitable.


Chacun peut aussi sortir de l'analyse pour se diriger vers l'universel : on part de la particularité du symptôme pour se diriger vers la philosophie, parfois vers la politique ou la science, qui aspirent à parler de tous et à tous. Cet universel-là est nécessaire pour donner de la cohésion aux grosses machineries étatiques et théoriques. Il possède des traits dogmatiques, mais son existence est intéressante en ceci, qu'elle est suspendue au-dessus du vide : l'abstraction universelle trouve le néant en son centre.


N'en demeure pas moins vrai que, ni au cœur du singulier ni sous l'étendard de l'universel, c'est bien dans la dimension du particulier que l'on demeure lorsqu'il est question de psychanalyse. Entre l'intime et le collectif, rester analyste, c'est toujours une histoire particulière.


*******

Inscriptions directes cliquez ici

Ou auprès de Rhizlaine Messaoudi : mrhizlaine@gmail.com

 

Nous vous remercions vivement de participer à notre cagnotte en ligne permettant de contribuer aux divers frais d’organisation.

Montant suggéré : 10€/séance, cagnotte en ligne, cliquez ici

Autres modalités de paiement, cliquez ici


*******


DISCUTANTS des REUNIONS de l’ANNEE : 

Lysiane Lamantowicz - Benjamin Levy - Jean-Jacques Moscovitz -

Maria Landau - Annie Staricky - Valérie Marchand - Françoise

Moscovitz - Muriel Aptekier - Nathalie Moshnyager – Hélène Godefroy



En présentiel ou par zoom

Les personnes souhaitant assister au séminaire en présentiel sont priées de confirmer leur présence au moins 24h à l’avance à l’adresse suivante : mrhizlaine@gmail.com . C’est une exigence de l’ENS suite à des questions de sécurité

Le lien Zoom peut être obtenu en écrivant à : mrhizlaine@gmail.com

Séminaire mensuel


LE MERCREDI 22 MAI 2024   

NOUS RECEVONS :

Isabelle FLOC’H

Psychanalyste, écrivain, galeriste


TITRE :

Donner corps


ARGUMENT :

Comment la psychanalyse peut-elle éclairer la nécessité où se trouve l’artiste d’une sorte de « pousse-à-la-figuration » inconsciente ?


Que ce soit dans l’écriture, ou plus généralement dans l’art, qu’il soit pictural, cinématographique ou encore musical, un corps est à l’œuvre, corps que l’artiste met au monde, à partir d’un trauma originaire plus ou moins repérable, dont par exemple Virginia Woolf témoigne dans son livre Instants de vie.


Nous tenterons d’éclairer ce rapport, et de cerner en quoi l’effraction du réel peut produire la matière d’une inspiration souvent mystérieuse, mais dont les bords restent à déchiffrer.


PRÉSENTATION D’ISABELLE FLOC’H, Psychanalyste, écrivain et galeriste :

Psychanalyste depuis 1992, Isabelle Floc’h est membre d’Espace Analytique, une association de formation psychanalytique et de recherches freudiennes. Membre du comité de rédaction de la revue La clinique lacanienne depuis sa création, elle y a rédigé plusieurs articles sur l’adoption, la phobie ou encore la dépression (voir Articles).


Entre 2004 et 2007 elle tient plusieurs séminaires sur des sujets qui lui tiennent à cœur : Virginia Woolf, le désir et le féminin, et enfin sur Marguerite Duras à la Maison des sciences de l’homme. Son premier roman, Les fauves, est sorti aux éditions Tituli en 2015. Son second, Quelques morts de mon père, des éditions Le bord de l’eau, au printemps 2020. Elle termine actuellement un troisième roman, Le ventre des sorcières, et travaille à un essai sur le nouveau féminisme en collaboration avec une avocate au barreau de Paris.


En parallèle de ces activités, Isabelle Floc’h dirige dans le 11ème arrondissement parisien la galerie La Ralentie, qu’elle a fondé en 2011. Cette galerie lui permet de mettre en avant des artistes reconnus tels que Jo Vargas et Patrick Naggar, et de faire découvrir au grand public l’œuvre monumental de Jacques Rouby.


*****


DISCUTANTS des REUNIONS de l’ANNEE : 

Lysiane Lamantowicz - Benjamin Levy - Jean-Jacques Moscovitz -

Maria Landau - Annie Staricky - Valérie Marchand - Françoise

Moscovitz - Muriel Aptekier - Nathalie Moshnyager – Hélène Godefroy

*****

Contribution libre. Une cagnotte en ligne permet de contribuer aux divers frais d’organisation - montant suggéré 10€ par personne et par séance -cliquez ici.

Autres modalités de paiement, cliquez ici

 

_________________________________________________________________________________

Séminaire Mensuel Ouvert à tous

La séance se déroulera par Zoom

Et

Offre de présentiel (places limitées), au 2 rue Mabillon, 75006 Paris.

Pour les places en présentiel, s’adresser à Rhizlaine Messaoudi : mrhizlaine@gmail.com


_______________________________________________

Inscriptions directes cliquez ici

Le lien Zoom peut être obtenu en s’inscrivant auprès de Rhizlaine Messaoudi : mrhizlaine@gmail.com

 

*****

Pour adhérer à psy actuelle, s'adresser à Muriel Aptekier : muriel.aptekier@orange.fr

Adhésions et contact : cliquer ici

Administration : mrizlaine@gmail.com


* * *

Infos auprès des organisateurs du séminaire

Jean-Jacques Moscovitz (psychanalyste, psychiatre) - 06 16 29 51 89 - jjmoscovitz@gmail.com

Benjamin Lévy (enseignant, psychanalyste, psychologue) - 06 47 52 80 10 - benjamin.levy@outlook.fr

* * *

Psychanalyse Actuelle est sur Facebook