Séminaire de recherche sur la psychanalyse et la psychanalyse avec les enfants

Réunion le vendredi 16 octobre 2014 à 20h30

Nous reprenons "le groupe de recherche et de travail sur l'analyse des enfants" le troisième Jeudi du mois. 

Nicole Jaquot parlera la première : "A partir de différentes cures d'enfants, je parlerai du corps et de la jouissance dans le transfert au cours des cures avec les enfants". 

Nous vous proposons pour soutenir ce travail clinique un groupe de lectures de textes, le premier ou le deuxième Jeudi du mois, pour ceux qui le souhaitent. Le premier concept que l'on pourra aborder sera la "jouissance" dont les prémisses se trouvent dans "L'esquisse pour une psychologie" de Freud et que l'on va retrouver ensuite dans les textes de Jacques Lacan, le début du séminaire sur "l'Ethique", et le séminaire "Encore...".

(Une nouvelle traduction de l'Esquisse est sorti en 2011 chez Hères dans la collection Scripta.) 

Pour s’inscrire merci de prendre préalablement contact en téléphonant à Maria Landau au 06 82 01 89 99


Séminaire de recherche sur la psychanalyse et la psychanalyse avec les enfants

Réunion le vendredi 24 mai 2014 à 20h30

Le groupe de travail sur la psychanalyse avec les enfants se réunira le vendredi 24 mai à 20h30 Françoise Moscovitz nous parlera de deux histoires cliniques, des enfants qu'elle a reçu et suivi. L'une longuement et l'autre assez peu de temps. Dans ces deux histoires , la parole des enfants qui surgit dans le transfert, vient dire ce qu'est la psychanalyse avec un enfant;  cette parole entendue par le psychanalyste, va ouvrir a l'enfant un nouveau champ où son énonciation de sujet pourra  se prolonge et où il tentera de poursuivre son dire.. 

Pour le psychanalyste se construit également un récit qui sera étayé par des concepts freudien ou lacanien. Ici Françoise Moscovitz a utilisé ce qu'on appelle "la métaphore paternelle", a partir du séminaire interrompu de 1963 " les noms du père", qui reviennent dans ce que J.Lacan énoncera à de nombreuses occasions jusqu'aux nœuds borroméens..


Séminaire de recherche sur la psychanalyse et la psychanalyse avec les enfants

Réunion le vendredi 28 mars 2014 à 20h30

Nous reprenons nos séances de travail après l'interruption des vacances de février

Le thème sera "le stade du miroir". Est-il essenteil à la constitution d'un humain parlant ? Nous avons parlé et échangé plusieurs fois sur la constitution de la psychose chez le petit enfant en essayant de comprendre ce qu'on appelle actuellement "autisme". C'est à partir des moments premiers que se construit le nouveau-né. Nicole Jaquot revisitera les descriptions freudiennes et lacaniennes de cette période de la vie et nous discuterons avec nos apports différents et nos expériences cliniques. Maria Landau


Séminaire de recherche sur la psychanalyse et la psychanalyse avec les enfants. 

En 2013 entre hier et demain, entre Sigmund Freud et.....

Prochaine réunion le vendredi 22 novembre à 21h

Depuis le début de ce séminaire, "l'enfant", fut notre alibi, notre refuge: parler sans endosser l'identité et le costume du PSYCHANALYSTE.
La psychanalyse est maintenant non pas attaquée mais encerclée par d'autres approches : comportementalisme, neurosciences, génétique etc.
Notre séminaire ne peut choisir dans ce débat une position défensive: l'enfant, son environnement, sa cure, son transfert nous ont libéré de la prison et de l'armature des barreaux conceptuels, dogmatiques, inattaquables, polémiques. Ainsi, nous poursuivons avec le tablier de l'artisan et de sa culture...tablier d'écolier aussi ...pourquoi faut-il l'écrire? pourquoi l'écriture ? pourquoi cette dette envers la clinique?
Maria Landau évoquera, entre autre, de langue à la parole, de la parole à la langue, certaines séances où le silence de la langue envoie le psychanalyste vers "le bruit du monde" et la mise en abîme du transfert.

Texte de  Danièlle Girard pour ce 22 novembre : La clinique avec de jeunes enfants particulièrement agités et qui verbalisent peu,  me questionne sur ma pratique et sur les concepts que j’utilise dans la conduite de ces cures. Face au débordement pulsionnel de l’enfant, il me semble qu’il ne s’agit pas tant de lever le refoulement, mais plutôt de faire en sorte que le refoulement advienne. Comment? Je propose  de retravailler avec vous la notion de pulsion à partir d’un cas clinique et de lectures qui m’auront aidée à élaborer mon questionnement.


GROUPE DE TRAVAIL ET DE RECHERCHE SUR LA PSYCHANALYSE AVEC LES ENFANTS 

Prochaine réunion le vendredi 28 juin à 20h30

Nous poursuivrons le travail sur le cas  de Nadia, rapporté par Rosine Lefort dans son livre "Naissance de L'Autre".

Nous reprendrons brièvement en introduction ,un résumé de l’exposé commencé en Mai dernier, où nous avons traité de l’évolution du travail de ROSINE LEFORT avec Nadia,une petite de fille de 13 mois et demi , et qui à partir d’une simple observation dans la cadre institutionnel de Parents de Rosan, dirigé par Jenny Aubry dans les années 1950-52, en arrive à un travail d’analyse sans appui théorique, appui dont elle ne disposait pas à ce moment là , mais qui fera l’objet d’une élaboration plus tardive , après qu’elle ait elle- même suivi une analyse avec Lacan, parallèlement à ses séminaires. 
Le texte paru en 1980, témoigne du parcours long et laborieux de Robert et Rosine Lefort, qui ont écrit ensemble dans l’après coup, une théorisation de ce cas, comme traversant l’histoire de la psychanalyse en France avec Jacques LACAN de 1950 à 1980.  La mise en place du réel et du symbolique va nous amener à la naissance du grand Autre, au fantasme fondamental, puis au refoulement originaire, qui s’opèrent dans le transfert entre l’enfant et l’analyste. Nous verrons comment s’opère cette transformation/séparation à partir de la nomination par Rosine Lefort, Nadia : Nom, signifiant de la perte qui la représente pour un autre signifiant.  Marlène Benhammo 


GROUPE DE TRAVAIL ET DE RECHERCHE SUR LA PSYCHANALYSE AVEC LES ENFANTS 

Prochaine réunion le vendredi 31 mai à 21 heures

Marlène Benhammo a lu et retravaillé le livre de Rosine et Robert Lefort, "La naissance du l'Autre" le Seuil (1980) et particulièrement le cas de Nadia.
Nadia a 13 mois et Rosine Lefort la rencontre Parent de Rosan. Elle est catatonique refuse le biberon. Seul son regard est vivant et elle regarde autour d d'elle mais refuse le contact avec les autres. Elle a été placée dans cette annexe de l'A.P.au moment où sa mère atteinte de tuberculose ne peut plus s'occuper d'elle. Elle est dans l'état de "carence maternelle" que Jenny Aubry découvre quand elle est nommée médecin de ce service en 1950. A la même époque en Angleterre Bowlby décrit le même état et Spitz publie sur "l'hospitalisme" .
Rosine Lefort ( Gelinier) observe tout d'abord Nadia, puis une relation transférentielle s'installe,( Rosine Lefort parle de son contre transfert condition nécessaire pour que Nadia réponde à cette demande). Elle écrit un journal sur ce qui se passe pour Nadia, le journal d'une "résurrection"de cette petite fille, pendant dix mois. Rosine Lefort interprète pour nous, bien des années après , à l'aide de la théorie de Lacan, comment cette petite fille parvient à un tournant majeur où elle arrive à sortir de son état d'objet où tout est du Réel à l'émergence du sujet de l'inconscient qui lui permet de désirer et d'entrer dans le langage.
Questions sur l'advenir du sujet de l'inconscient chez le tout petit.


SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Prochaine séance le jeudi 21 mars 2013 à 20h30

Séminaire de recherche sur l'analyse avec les enfants

Nous reprenons notre séminaire sur l’analyse avec les enfants le deuxième jeudi de chaque mois.

Quel est l’usage des concepts et quels concepts utilisons nous, comment rendre compte de la clinique, et des théories avec lesquelles nous travaillons ? Si la psychanalyse avec les enfants a existé depuis les débuts et fait sa route en parallèle, elle a pourtant été différente et inventive. Chaque séance avec un enfant remet tout en question. Et c’est « l’enfant »qui  est à l’origine des théories et constructions de la Psychanalyse. Les premières psychanalystes d’enfants Mélanie Klein et Anna Freud  en transmettant leurs histoires cliniques, ont participé de façon majeure à la construction des théories du psychisme et de la cure. Et il en a été de même tout au long du siècle. L’arrivée de Lacan dans le champ de la psychanalyse en donnant la prééminence au langage a modifié de façon importante les repères de la structure psychique et  le déroulement de la cure de l’enfant. 
A chaque rencontre l’un d’entre nous exposera son travail à partir de son expérience avec l’enfant et son entourage.
Une analyse chez un enfant c’est aussi un travail avec ses parents et nous en parleront. 

Le jeudi 21 mars, Maria Landau reprendra le travail de Jenny Aubry sur »la carence de soins maternel » dans les années soixante ; et ce que l'on peut en dire aujourd’hui avec l’aide d’histoires cliniques et en particulier celle des six orphelins de Terezin écrite et rapportée par Anna Freud (l ‘Enfant et la Psychanalyse, Payot). Le trauma psychique dans la toute petite enfance.Danielle Girard y ajoutera la lecture de textes à partir de Bion et du concept d’attachement.

 Première séance du 14 février 2013 : Nicole Jaquot parlera de l’interprétation - Deuxième séance du groupe le 21 mars à 20h30


SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Jeudi 9 juin 2011 à 21 heures

Séminaire de l'analyse avec les enfants

Nicole Jaquot animera cette séance

L'ENFANCE COMME TRAUMATISME

Un autre abord du trauma: le mythe de Narcisse relaté par Ovide (Les Métamorphoses).
"A Liriode qui lui demandait si son fils vivrait jusqu'à un âge avancé, Tirésias répondit: "Si ne non nourrit". 
S'il se reconnaît, ne connaît pas lui-même." Narcisse vivra-t-il s'il ne rencontre pas le miroir (Lacan)? ... 

Au-delà d'une approche légèrement différente de celle du narcissisme, il pourrait s'agir d'écrire, du miroir, ce que la cure peut nous en dire dans le transfert. (Nicole Jaquot) 

À l'Institut Protestant de Théologie Salle 23 - 83, boulevard Arago (salle23) - Paris 7501
Renseignements Maria Landau : 01 46 33 91 21

SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Jeudi 12 mai à 21 heures

Chers amis, pour notre séance du 12 mai, nous évoquerons et parlerons de notre ami Fernand Niderman qui vient de disparaître. Il a été à l'origine de ce séminaire avec Nicole Jaquot et moi-même. C'était un passionné de la psychanalyse, ses raisons étaient personnelles mais elles étaient aussi historiques même s'il n'en parlait jamais.. Nous essaieront avec nos souvenirs de lui, de ses paroles, de retracer son chemin. 
C'était un lecteur de Lacan et il y a pris quelques phrases nécessaires à sa pratique et à l'élaboration de sa pratique, mais quand il prenait la parole il disait toujours des choses vraiment personnelles. Il a été un clinicien d'adulte et d'enfant parce que pour lui, dans l'analyse, la parole était toujours une. Il a soutenu ce séminaire  avec l'énergie qu'il avait quand il s'engageait dans un acte (qui pour moi était la manière dont nous avions un engagement politique). 
Maria Landau 


À l'Institut Protestant de Théologie Salle 23 - 83, boulevard Arago (salle23) - Paris 7501
Renseignements Maria Landau : 01 46 33 91 21

SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Jeudi 10 mars 2011 à 21 heures

Séminaire de l'analyse avec les enfants

Animé par

Nicole Jaquot, Maria Landau, Fernand Niderman, Jean-Marc Benkimoun, Aline Mizrahi

Comment et quand peut-on dire qu'un enfant fait une psychanalyse ? 

- Le déroulement des séances, depuis la première rencontre jusqu'à la dernière: s'agit-il d'une psychothérapie ou d'une psychanalyse ? 

- Qu'est-ce qui différencie une cure analytique de l'adulte et celle d'un enfant ? 

- Peut-on parler quand il s'agit d'une cure avec un enfant, de "psychanalyse pure" ? 

Nous vous proposons ces trois axes de travail et réfléchirons ensemble au Moment où en est actuellement le travail analytique avec un enfant, 
en fonction des concepts majeurs avec lesquels nous travaillons Maria Landau, Aline Mizrahi , Nicole Jaquot. 

À l'Institut Protestant de Théologie Salle 23 - 83, boulevard Arago (salle23) - Paris 7501
Le 2ème jeudi du mois sauf pendant les vacances scolaires - Renseignements Maria Landau : 01 46 33 91 21


SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Jeudi 10 février 2011 à 21 heures

Séminaire de l'analyse avec les enfants

Animé par

Nicole Jaquot, Maria Landau, Fernand Niderman, Jean-Marc Benkimoun, Aline Mizrahi


Nous poursuivons notre travail sur «l’enfance comme traumatisme", thème du Séminaire de l'I-AEP du 5 décembre 2010. Le trauma dans l'enfance (qui n'est pas le traumatisme) est le plus souvent lié à la sexualité. Sexualité infantile, sexualité de l'adulte ne sont pas les mêmes. S. Freud, depuis "les trois essais sur la sexualité infantile" n'a pas cessé d'écrire sur la sexualité de l'enfant; il y trouve la base de la théorisation de la psychanalyse. Le cas du "petit Hans" trouve sa place dans les "Cinq psychanalyses". Mais un de ses élèves et parmi les plus proches, Sandor Ferenczi, commence à écrire lui aussi sur la sexualité telle qu'elle se découvre dans les cures et il remet en cause les écrits premiers auxquels personne n'avait rien ajouté. Nous allons parler de ces deux séries de textes, en particulier "Confusion de langues entre les adultes et les enfants, le langage de la tendresse et de la passion".(psychanalyse IV, œuvres complètes 1927-1932, p.125) de Sandor Ferenczi.

À l'Institut Protestant de Théologie Salle 23 - 83, boulevard Arago - Paris 7501
Le 2ème jeudi du mois sauf pendant les vacances scolaires - Renseignements Maria Landau : 01 46 33 91 21

SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Jeudi 13 janvier 2011 à 21 heures

Séminaire de l'analyse avec les enfants

Animé par

Nicole Jaquot, Maria Landau, Fernand Niderman, Jean-Marc Benkimoun, Aline Mizrahi

Ce jeudi 13 janvier, je vous propose de recevoir et de discuter avec Sonia Altoe, psychanalyste brésilienne qui passe une année à Paris et qui travaille dans différents lieux cliniques Elle a écrit un texte que je vous envoie, où elle expose le milieu dans lequel elle travaille à Rio, les enfants qu'elle rencontre et son projet très rigoureux de faire entrer la psychanalyse et en particulier la psychanalyse avec des enfants qui sont le plus souvent dans une détresse sociale et affective et qui ont subi des traumatismes très importants.

À l'Institut Protestant de Théologie Salle 23 - 83, boulevard Arago - Paris 75014
Le 2ème jeudi du mois sauf pendant les vacances scolaires - Renseignements Maria Landau : 01 46 33 91 21


SÉMINAIRE "L'ENFANT...LE PSYCHANALYSTE"

Jeudi 14 octobre 2010 à 21 heures

Nous reprenons le séminaire de l'analyse avec les enfants

Animé par

Nicole Jaquot, Maria Landau, Fernand Niderman, Jean-Marc Benkimoun, Aline Mizrahi

Ce jeudi 14 octobre Aline Mizrahi parlera pendant cette séance, elle continuera à travailler la proposition de Nicole Jaquot : « l'enfance comme traumatisme »

"A partir de quelques moments de la cure d'un enfant, je ferai des hypothèses  quand à une sortie possible de la répétition grâce à la construction psychique. Je parlerai de la répétition, répétition du trauma ou qui, au contraire empêche le trauma ? Quelle fonction j'imagine au psychanalyste. Cet enfant que j'ai eu envie d'appeler Poucet, m'a fait revisiter le conte de Perrault, Le Petit Poucet".

À l'Institut Protestant de Théologie - 83, boulevard Arago - Paris 75014
Le 2ème jeudi du mois sauf pendant les vacances scolaires - Renseignements : 01 46 33 91 21