La petite bête qui monte ça me terrorifie.

Paroles d'enfants recueillies par un psychanalyste

Vérités enfantines recueillies par Éric Didier

"C'est pas que je cherche midi à quatorze heures, c'est que dans ce fatras de la famille, midi est à quatorze heures."

Editions Le Nouvel Attila - www.lenouvelattila.fr 

Couverture et maquette de Tom Henni – 92 pages – 6,00€

Sortie le 13 novembre 2014

Le livre : 

La belle rencontre entre des enfants et un psychanalyste.

Ce recueil de paroles d’enfants est le fruit de trente années de travail d'Éric Didier, praticien de la psychanalyse, auprès d'enfants de tous âges et de toutes origines, dans des dispensaires de pédopsychiatrie en Seine-Saint-Denis et à Montmartre.

Aussi sincères que laconiques, drôles que cruelles, ces phrases à mi-chemin du poème et de l'aphorisme griffonnées au cours des séances en disent long sur l'univers des enfants et la complexité de leurs sentiments, de la haine indicible à l'amour fou.

Les sources d'inspiration d'Éric Didier viennent des enseignements de Jacques Lacan puis de Claude Lanzmann. Son attachement à la parole imprévisible doit beaucoup à la musique indienne et à Keith Jarrett. Enfin, il ne saurait "écouter" sans Herman Melville, Fédor Dostoïevski, Thomas Bernhard et J. D. Salinger.