COLLOQUE DU COMITÉ FREUD 

Incidences subjectives et sociales actuelles du traumatisme psychique

28 et 29 février 2016  de 9h à 17h30 

Salle de conférence de l'Hôtel HERODS 

156 Hayarkon Street - Tel Aviv - Israël 

Entrée libre

Sigmund Freud et sa fille Sophie à Hambourg, 1913
Freud ne cessa jamais de porter le portrait de sa fille défunte dans 
un médaillon fixé à sa montre à chaînette. (©Max Halberstadt) 

Le Comité Freud, en partenariat avec la revue Passages/ADAPes et l’Ecole Pratique des hautes études en psychopathologies (EPHEP), sous le parrainage de l’Ambassade de France en Israël, co-organise à Tel Aviv un congrès exceptionnel. Cet événement se tiendra les 28 et 29 Février 2016, sur le thème suivant : « Incidences subjectives et sociales actuelles du traumatisme psychique».
Si elle l’a inaugurée, la question du traumatisme psychique est restée en suspens dans l’œuvre de Freud ; alors qu’aujourd’hui et plus qu’Eros peut-être, le trauma investit nos pensées, dissout les communautés y compris celles qui relèvent de la même religion ou clive les religions issues du même père, et menace nos vies. Le problème pour Freud était que si la sexualité est une force qui rend solidaire, il en existe une autre dans la psyché, séparatrice et dissolvante qu’il a nommée « Thanatos ».
Il est permis de discerner sous ce nom le choc produit chez le sujet par l’appel du réel pur, avant qu’il soit parasité par des dieux et surtout avant qu’il soit habité par un Père dont nous partageons l’amour ; ce réel pur est précisément ce qui est éprouvé comme trauma – ce qui résiste tel un roc à la dialectisation, ne répond jamais à l’invocation et est sans autre considération pour le vivant qu’une injonction à mourir pour reconstituer la référence à un ancêtre.

Qu’est ce qui aujourd’hui nous fait nous rassembler ?

Est-ce la référence à un Père qui autorise, sans qu’il soit nécessaire d’être grec comme Œdipe, qu’on se heurte à lui, voire qu’on exige la préséance, au nom de la perpétuation de la vie, ou bien le fait de se heurter contre un ennemi déclaré, qui lui veut notre mort et provoque pour le contrer un rassemblement qui doit idéalement être sans faille, intégral, intégriste ?
On n’est pas le même à être fils d’un Père ou d’un trauma, et les devoirs ne sont pas les mêmes. Mais il arrive dans l’Histoire qu’on soit l’enfant des deux.
Les hystériques, premières patientes de Freud, alléguaient qu’elles étaient filles du trauma – pourquoi pas donc de l’ennemi ? – puisque la sexualité ne leur donnait pas la reconnaissance attendue d’un Père, à l’égal des garçons ; les rescapés de la guerre 14-18, auxquels il eut ensuite à faire, pleinement adoubés eux par l’amour du Père, semblaient pourtant rester dans la nostalgie d’une jouissance assez extrême, comme autrefois dans les tranchées, pour mettre en cause leur vie.
A notre époque, où à la mondialisation sans loi des échanges répond la coagulation de groupes identitaires intégristes qui ne reconnaissent d’autres lois que la leur, pouvons-nous gagner un peu à tenter d’éclaircir la question du trauma ?


PROGRAMME


Les débats suivants sont introduits et conclus par : Charles Melman, Médecin des Hôpitaux psychiatriques, Psychanalyste, Fondateur de l'ALI (Association lacanienne internationale) et Viviane Chétrit-Vatine, Psychanalyste, ex présidente de l’IPS (Israel Psychoanalytic Society) 

Dimanche 28 Février 2016

9h Inscriptions

9h15 Ouverture Josef Triest, Psychanalyste, Président de l’IPS


9h30 – 12h30 
Session 1 : Le traumatisme psychique à l’origine de la psychanalyse 

Président de Session : Viviane Chétrit-Vatine, Psychanalyste, ex présidente de l’IPS

Dana Amir, Psychologue clinicienne et Psychanalyste, membre de l’IPS (Israel Psychoanalytic Society) 
« Quand le langage rencontre le traumatisme : témoignage et guérison »

Dr Thierry Florentin, Psychiatre, Psychanalyste, membre de l’ALI « L’effroi du sexuel »

Maya Malet, Psychologue clinicienne, Psychanalyste, Membre de l’ALI « Traum, trauma »
 
Thatyana Pitavy, Psychanalyste, membre de l’ALI « Trauma sexuel infantile et toxicomanie »

Dr Serge Reznik, Psychiatre, Psychanalyste, Membre du Cercle freudien « Le traumatisme dans la langue »

Dr Hervé Bentata, Psychiatre, Psychanalyste, membre de l’ALI 
« Traumatisme de l'enfance, psychose de l'adulte : un chemin possible pour l'effraction psychique ? » 

Dr Patricia Le Coat-Kreissig, Psychiatre, Psychanalyste, membre de l’ALI « Guerres psychologiques »

12h30– 14h30 Pause

14h30 – 17h30 Session 2 : L’abandon de la Neurotica a-t-il pesé sur la conceptualisation de la psychanalyse ?

Président de Session : Choula Emerich, Psychanalyste, membre de l’ALI

Serge Zagdanski, Psychanalyste, membre de l’ALI « Existe-t-il un au-delà du traumatisme ? »

Guido Liebermann, Psychanalyste, Historien « Trajectoire du trauma dans une cure analytique »

Dr Nitsa Nacach, Psychiatre, responsable de l'unité du Trauma et du département de Psychiatrie, Brull Mental Health Center, Tel Aviv 
« Le traitement des vétérans, patients atteints de syndromes post-traumatiques » 

Simone Wiener, Psychanalyste, Membre de l’association de psychanalyse Encore « Georges Perec, lettres de ‘’ douleurs pétrifiées ? ‘’ »

Dr Claude Landman, Psychiatre, Psychanalyste, membre de l’ALI « Traumatisme psychique et amnésie d’identité »

Dr Udi Oren, Ex président de EMDR Europe, « EMDR Therapy - Thérapie intégrative pour le traumatisme psychique »

Gidéon Becker, Docteur en psychologie, Hôpital Shalvata « Le trauma comme évènement, le traumatisme comme effet »


Lundi 29 Février 2016

9h00 – 12h30 Session 3 : Les expériences de la Shoah

Président de Session : Charles Melman, Médecin des Hôpitaux psychiatriques, Psychanalyste, Fondateur de l'ALI

Pr. Yolanda Gampel, Psychologue clinicienne, Psychanalyste ,Université de Tel Aviv, Membre de l’IPS, Laurence Kaplan Dreyfus, Psychanalyste, Docteur en psychologie et en psychanalyse (Paris 7) « L’analyste à l’épreuve de la Shoah et de l’effacement des noms. »

Eva Weil, Psychanalyste, Membre de la SPP (Société Psychanalytique de Paris), Chercheur associé à l' UMR SIRIC Sorbonne – Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe. « Catastrophes historiques et traces psychiques cryptées »

Hani Mann Shalvi, Directrice de The International Institute for Psychoanalytic Couple and Family Therapy Training in Israël - Vice-présidente de l’International Association of Couple and Family Psychoanalysis « Qui pleure donc, bon Dieu ! L’analyse d’un survivant de la troisième génération de la Shoah »

Marie Jejcic, Docteur en psychopathologie, Psychanalyste, membre de l’ALI « Du trop au trou, les tours du traumatisme »

Yael Caspi, Psychologue clinicienne, Directrice des services des Vétérans, Département de Psychiatrie, Rambam Medical Health Center « Les conséquences psychiques de la guerre sur les vétérans de la défense israélienne et leurs familles »

Dr Fruchter, Ancien chef du service de santé mentale au sein de l’armée israélienne « L'organisation conceptuelle des trois niveaux de prévention contre le stress post-traumatique de guerre.»

Idan Oren, Psychologue clinicien, psychanalyste, membre du Forum Lacan Tel-Aviv « Se confronter à la réalité : le trauma et la psychanalyse »

12h30 – 14h30 Pause

14h30 – 17h30h Session 4 : Le trouble entre peuples et nations : entre nationalisme, identité et démographie

Président de Session : Emile H.Malet, Directeur de la revue Passages et de l’ADAPes, Délégué à la coordination du Comité Freud

Cyril Aslanov, Professeur de Linguistique à l'université hébraïque de Jérusalem, Directeur International Center for the University Teaching of Jewish Civilization / Chair Center, Jewish Studies in Russian « Un rapport asymétrique: l’hébreu et l’arabe en Israël »

Abraham B. Yehoshua, Ecrivain « Le trauma mythologique dans la création du peuple juif dans le désert »

Corinne Evens, Présidente de l'Association européenne, Musée de l’histoire des Juifs de Pologne, Varsovie - Isi Beller, Psychanalyste, Médecin, écrivain « La différence » 

Denis Charbit, Maître de conférences à l'Université Ouverte d'Israël « De l'asymétrie entre les nationalismes palestinien et israélien » 

Jean-Jacques Moscovitz, Psychanalyste  
« Du trauma au traumatisme, du sujet au collectif, quel apport de la psychanalyse ? »

Sergio Della Pergola, Démographe, Professeur à l’Avraham Harman Institute of Contemporary Jewry et à l'Université hébraïque de Jérusalem « Espaces et asymétries entre les populations »

Edward Robins, Directeur, Dr. Robins & Associates Trauma Center, New York  « Trauma : L'âme brisée pour Freud »

17h30 – 18h00 Conclusion

Contacts en France : Choula Emerich : choula@wanadoo.fr - Serge Zagdanski : sergezagdanski@numericable.fr - Aurélie Caillard : passages4@wanadoo.fr